Commençons par le commencement.

Je me présente je suis Marion Marthouret, j’ai 19ans bientôt 20, Lilloise. Le bac en poche, j’ai eu envie de voyager et de concrétiser mon désir de faire carrière dans le social.

De site en site j’ai découvert les différents programmes de bénévolat que propose la France et l’UE. Et surtout l’Adice, une association Roubaisienne qui accompagne les bénévoles en commençant par la promotion de la mobilité, la recherche et la définition du projet puis un accompagnement individuel et renforcé.

Concrètement ils m’ont aidée à choisir le programme de mobilité qui me convenait le mieux puis le projet le plus adéquat avec mon projet pro et enfin ils me sont d’une grande aide concernant toutes les formalités administratives. C’est une association, dans mon cas, dite « d’envois » car elle m’aide à partir, elle m’aide à créer un lien avec l’association « d’accueil » et reste à l’écoute de tout ce qu’il se passe sur place. C’est très rassurant quand on part dans un pays dont on ne connait rien.

Mais je ne suis pas encore partie ! Hé oui entre le moment où l’on choisit son projet et le moment où l’on part il y a quelques mois qui s’écoulent et pas toujours rapidement…

Mon projet parlons-en:

J’ai choisi d’aider les Roms qui résident en Macédoine, et plus précisément les enfants. Mais c’est une mission parmi d’autres étant donné que je participerai activement à la vie de l’association également. Dès la réception de mon visa de travail je m’envolerai donc pour Skopje sa capitale, qui possède une seconde capitale : celle des Roms: Shutka. Mon deuxième lieu de travail (le premier étant l’assoc’).

Pourquoi les Roms ? Pourquoi la Macédoine?

Je veux acquérir de l’expérience, de la maturité, de nouvelles compétences tant professionnelles que sociales ou encore personnelles, déscolariser ma façon de penser, être capable de tout gérer dans ma vie durant 6 mois, découvrir de nouvelles cultures, voire de nouvelles personnes, partager, apprendre, comprendre, VIVRE.

(La comparaison avec ce que j’aurai acquis se fera à la fin de ce blog. ^^’)

Quoi de mieux pour ça qu’une immersion totale dans un pays dont on ne connait ni la langue, ni la culture, ni les habitudes… et y travailler pour une association au contact de la plus grande minorité d’Europe, population tant critiquée mais si peu connue et si complexe. (je me suis renseignée depuis, je ne pars pas entièrement ignorante! vive le petit futé! )

« Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues… » (Joseph Kessel)

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s