Petit tour dans le Sud.

Samedi matin, enivré par l’alcool et éblouis par notre nuit blanche, nous sommes parties en bus direction le lac d’Ohrid. Dormir aurais été une erreur !

Nous partions pour 4 jours.

Le lac d’Ohrid est dans le sud, à 3h de bus. C’est un lac de 358km² qui se partage entre l’Albanie et la Macédoine. Dès notre arrivée nous sommes allez sur une plage caillouteuse ou nous étions seuls. Après le couché de soleil et quelques jeux de cartes au coin du feu nous sommes retournés en ville dans le but de trouver un appartement pour la nuit. Ce qui ne fût vraiment pas compliqué car les  » agents immobilier » sont à vélo et pistent les touristes pour leurs proposer des chambres. Nous en avons eu pour 25€ la nuits ( soit 5€/pers) . Le soir je n’ai pas fais long feu mais les garçons eux on été en faire un sur la plage et au matin… se fût le propriétaire qui les réveilla car Maxime et moi étions partis faire un tour plus long que prévu. Ni une ni deux on remballe nos affaires et nous voilà entrain de faire du stop direction Struga. Nous avons été pris rapidement par un homéopathe assez âgé qui ensuite nous a payé un verre de « Bojda », une boisson blanchâtre faite de plantes et excellente pour le corps a en croire le vieil homme, mais ce ne fût pas facile a digéré et le gout été très spécial. Les garçons un peu fragile de la veille on bien eu du mal à finir leurs verres. Struga est une petite ville proche de Vevcani ou travaillent d’autres volontaires. Ils nous ont  hébergé 2 nuits L’avantage avec se genre de volontariat c’est que toute les associations se connaissent et il est donc facile de trouver un point de chute ou que tu soit. La bas nous rencontrons trois espagnoles, un Slovène et une Anglaise. Tous très sympas ! Nous avons fait le carnaval ensemble.

Parlons en de se carnaval! Vieux de plus de 1000 ans, il a lieu pour célébrer le début de la nouvelle année selon l’ancien calendrier julien ( que l’église orthodoxe utilise encore). Bref se jour là tout est permis dans la ville. Les maisons s’ouvrent pour offrir leurs Rakya home-made. La parade défile rythmée par des musiques traditionnelles. Les gens dansent et rigolent. Les enfants n’ont étonnamment pas peur, alors que moi même à plusieurs reprises j’ai été un peu apeuré par le réalisme de certains costumes. « Le carnaval on attend ça toute l’année ! C’est la nuit ou il faut se lâcher ! » nous explique un jeune de la ville déguisé en femme avec un costume traditionnel d’une valeur inestimable nous dit-il. Nous sommes arrivés à 12h00 là-bas, à 13h nous étions éméchés, à 16h nous étions très joyeux et à  18h je rendis à la terre se qu’elle m’avait donné le jour même. Nous sommes rentrés en bus avec les volontaires de Strûga vers 20h. Hé oui car comme nous avions pris des billets allez-retour pour Ohrid Skopje nous devions retourné à Ohrid pour repartir. Ce que nous fîmes le lendemain. Quoi qu’il en soit les photos parlent d’elles même ! A se qu’il paraît nous sommes même passé à télévision.

Conclusion : Ohrid un lac qui claque et Vevcani un carnaval qui ,j’espère, continuera pour 1000 ans encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s